Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2019

Les États-Unis continuent d'appuyer honteusement la guerre au Yémen

L'administration Obama apporte des modifications minimes au soutien américain à la guerre contre le Yémen:

L'administration Obama limitera le partage de renseignements avec l'Arabie saoudite à la suite d'un réexamen de l'aide militaire, a déclaré un responsable. mais il élargira le soutien dans d'autres domaines DL-mine audacieux malgré les critiques intenses adressées aux civils saoudiens lors de la guerre aérienne menée par le Royaume au Yémen.

L’approche de la carotte et du bâton reflète une tentative des autorités américaines, de plus en plus mal à l'aise avec le soutien à une opération largement condamnée par les groupes de défense des droits de l'homme, pour se démarquer de la campagne du Yémen sans s'aliéner à un allié fondamental du Moyen-Orient.

Ces petits changements ne mettront pas fin à la honteuse activation de la guerre menée par les Saoudiens, ni ne forceront la coalition à mettre fin à leur campagne. Des ajustements modestes à une politique honteuse ne résolvent pas le problème fondamental du soutien américain à la guerre. Les États-Unis aident et encouragent leurs clients à commettre des crimes de guerre dans le cadre d’une intervention qu’ils n’auraient jamais dû appuyer, et ils continueront de le faire même après que ces changements auront été apportés. L’assistance pratique la plus importante fournie par les États-Unis à la coalition est le ravitaillement en carburant de leurs avions à réaction, et elle se poursuivra comme avant:

Les États-Unis continueront d'utiliser leurs avions ravitailleurs pour ravitailler des avions saoudiens en plein air, ce qui constitue un élément essentiel de l'aide apportée par les États-Unis à l'opération menée au Yémen. .

Si le gouvernement voulait sérieusement limiter les abus de la coalition et exprimer son mécontentement face à son mépris pour la vie des civils, il limiterait ou éliminerait sévèrement le ravitaillement en carburant des avions de la coalition. Cela fait plus de vingt mois que nous constatons que l’administration n’est pas sérieuse, et reste déterminée à «rassurer» les clients despotiques au détriment de la vie de civils yéménites. Des gestes timides et tardifs comme ceux-ci dans les dernières semaines de la présidence d'Obama ne changent rien à cela.

Laissez Vos Commentaires