Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2019

'1938 approchant 1939'

Un lecteur écrit:

Mon beau-père et moi avons eu une sorte de conversation prolongée sur «l'état des choses», faute d'un meilleur terme pour une conversation large. Un peu plus tôt dans la semaine, je lui avais transmis votre message "Jihadi vs. Christendom" et je me suis étonné de voir à quel point ses commentaires concordaient avec ceux de votre connaissance française. Il a donné la permission de vous transmettre des commentaires, que je suis en train de modifier pour assurer l'anonymat.

Mon beau-père est norvégien de naissance, mais est maintenant citoyen américain. Il a fait sa carrière dans la finance internationale, souvent avec sa famille, suivant sa carrière d’un continent à l’autre. Une grande partie de son travail a été dans le développement international, travaillant pour aider les localités et leurs fermes et industries à devenir solvables. Presque immédiatement après sa retraite, il a fait une bourse spéciale dans une université de la Ivy League pour retraités (et ennuyés?) Avec une expérience en tant que dirigeant. J'ajoute ceci dans le but de souligner qu'il est un homme intelligent dont je respecte la vision des choses. Ce qui suit sont des commentaires de lui et de quelques associés de chaque côté de l'Atlantique:

Bonjour. Je vais avoir quelques points de vue supplémentaires à ce sujet. Mais laissez-moi simplement dire que lorsque ma belle-mère et moi étions à Oslo en décembre dernier (2015), nous avons été assez surpris (étonnés en fait) par la colère contre les immigrés exprimée par des amis que l'on qualifierait de très libéraux et acceptants à travers le monde. spectre social et politique… plus maintenant. Le Norvégien moyen (et plus encore dans les pays de l'UE) en a assez, il s'inquiète et a peur.

Le cœur des sentiments anti-immigrés qui en découlent est que beaucoup d'immigrés musulmans (pas tous) ne respectent pas la culture et le mode de vie de leur nouvelle patrie et crachent littéralement sur le visage des personnes Bienvenue à eux. La Norvège renvoie beaucoup de «réfugiés» dans leur pays d'origine. Vous verrez plus de cela. Un de mes amis néerlandais, qui est à tous égards très libéral et très acceptant, a déclaré que… «comme cela se passe en Hollande, nous aurons une guerre civile (c'était il y a 5 ou 10 ans…). Ce que dit le Français vivant en Louisiane se répercute dans une grande partie de l’Europe.

À mon avis, les immigrants de confession musulmane doivent faire de meilleurs efforts pour s'intégrer et faire partie du tissu culturel des pays dans lesquels ils s'installent. Les dirigeants (religieux et politiques) musulmans doivent également faire mieux pour garder leur propre maison en ordre. Nous ne voyons aucun de ces problèmes (aux États-Unis ou en Europe) avec des immigrants d'Asie, d'Inde, d'Amérique latine ou d'Afrique (à moins qu'ils ne soient musulmans africains…). Apparemment, les immigrants d'Asie / Inde arrivent ici aux États-Unis et vont au travail pour réaliser le rêve américain. Je trouve aussi la plupart des Latinos que je connais de la même manière. Ils travaillent dur et quand ils ont des problèmes (qui sont nombreux dans toutes ces communautés), ils ne courent pas et ne font pas exploser les autres.

Je suis conscient du fait que nous ne pouvons pas (et ne devrions pas) oublier les perspectives et / ou les événements historiques qui nous ont amenés ici. 1914 (il y a environ 100 ans) marque l'année de la division du Moyen-Orient par les Français et les Britanniques. Ce que nous avons fait (plus tard) en Irak, en Afghanistan et ailleurs n'a pas aidé et nous avons maintenant un Moyen-Orient terriblement déstabilisé avec 60 à 70 millions (??) de réfugiés. Le monde est en désordre et le Moyen-Orient est au centre des problèmes qui occultent beaucoup d'autres problèmes. Le peuple du Moyen-Orient (Syrie) souffre beaucoup. Ce dont on parle moins de nos jours, c'est du conflit israélo-palestinien et de la façon dont il se passe… Aucun peuple n'a été persécuté et n'a autant souffert que les Juifs et ils ont, à juste titre, trouvé une maison en Israël. Pourquoi les voisins d'Israël ne peuvent pas accepter (accepter et embrasser) l'existence de l'État d'Israël est pour moi une énigme…, mais peu d'entre nous sont capables de saisir l'animosité millénaire qui règne parmi eux… Israël est le seul pays au monde qui fonctionne Est qui pourrait être LA locomotive économique de toute la région… la haine détruit tellement… et malheureusement, je crains que de nouvelles horreurs ne se préparent… et oui (il est français) il est vrai que «quelque chose de grand arrive», tant en France que en Europe.

Roger, le lecteur, ajoute ces commentaires. Je ne sais pas s'ils viennent de ses associés ou de ceux de son beau-père:

D'un associé:

"Je pense que tu es. Vraiment quelque chose de grand is.coming. Le véritable défi de l'assimilation est l'état social. Auparavant, l'immigration à grande échelle dépendait de la recherche d'un travail ou du soutien de la famille proche. En fait, pendant des années, les États-Unis avaient besoin d'une promesse de soutien financier de la part d'un membre de la famille pour vous permettre d'immigrer. Nous n'avons aucune comparaison historique sur laquelle nous puiser. En Europe, la guerre civile est donc une possibilité. ”

Et d'un autre associé:

«C’est vrai en gros. Vous ne voyez pas beaucoup de réfugiés haïtiens se faire exploser dans un marché encombré. Et Haïti; vous ne pouvez pas devenir pire que cela, endroit terrible!

«Eh bien, les Français ont quelques expériences avec les réfugiés non désirés; En 1942, la police parisienne a envoyé un certain nombre de Juifs étrangers dans les camps de la mort. ils ont eux-mêmes eu un méchant camp de concentration à Drancy.

«Au total, cela ressemble de plus en plus à 1938 qui approche 1939; les événements vont plus vite maintenant grâce à internet. Nous savons tous à quel point cela a fonctionné… Je ne suis pas du tout optimiste quant à l'avenir. Les gens disent que l'histoire ne se répète pas. Faux! C'est le même cycle sans fin, encore et encore… »

Roger conclut:

Je ne peux m'empêcher de repenser à l'ouverture de mon exemplaire du "Déclin de l'Ouest" d'Oswald Spengler, où il disait quelque chose comme: "comprendre Rome, c'est comprendre toute l'histoire". C’est-à-dire que, au sens propre du terme, les civilisations sont analogues aux organismes et ont une «durée de vie», et nous pouvons considérer Rome comme un archétype. Il se trouve que cette durée de vie est d’environ 1000 ans. (La civilisation occidentale s'est cristallisée autour de 1000 ans… je vous laisse le calcul.) Quoi qu'il en soit, je pense que l'establishment centre-droite / gauche est sous le choc du monde occidental, alors que nos populations optent pour un leadership plus éloigné du centre idéologique. (dans les deux sens).

Il me semble qu’un fait terrible et tragique est que les dirigeants européens - politiques, économiques, universitaires, ecclésiaux (tels qu’ils sont) et les médias - ne peuvent pas abandonner les mêmes politiques qui poussent leurs pays au bord du désastre, car ils il en serait de même pour la vision postchrétienne des Lumières qui donne un sens à leur vie.

Laissez Vos Commentaires